Le tour du Mont-Blanc

Une randonnée sportive en été sur le sentier du tour du Mont-Blanc qui se déroule en 7 jours au lieu des 9 jours habituels. Thierry nous raconte son itinéraire en texte et en images.


Randonnée du Tour du Mont-Blanc

C’était une première pour nous de faire cette randonnée en famille durant l’été. Il s’agit d’une des randonnées les plus célèbres d’Europe d’une durée habituelle de 9 jours que nous avons effectué en 7 jours.

Pas de défi sportif, nous avons simplement shunté 2 parties qui se déroulent en fond de vallées, préférant prendre une navette.

La météo fut assez moyenne. Mais nous a laissé le loisir de contempler différents versants du massif que je ne connaissais pas.

En été, les étapes sont à prévoir assez tôt en réservant plusieurs jour avant. Ensuite il faut s’y tenir quelles que soient les conditions.

En route pour le Tour du Mont-Blanc

J1 / Départ des Contamines Montjoie en Haute Savoie

► Passage à Notre-Dame des gorges

► Nuit au refuge de la Balme

J2 / Montée au col du Bonhomme à 2329 m puis au col de la Croix du Bonhomme, le col des Fours. Et enfin, la tête nord des Fours point culminant de la randonnée à 2756 m d’altitude

► Descente dans la vallée des glaciers, en Savoie, où nous avons rencontré des bouquetins

► Le fond de la vallée est dominé par l’aiguille des Glaciers (3816 m). Nous sommes à la pointe sud du massif du Mont-Blanc.

Nous passerons la nuit au refuge des Mottets, la meilleur étape gastronomique du tour !

J3 / Le lendemain, passage en Italie par le col de Seignes. La vue sur le mont-Blanc est une des plus belles.

► Nous commençons à redescendre dans le val Veni, avec ses curieuses bergeries

► jusqu’au débouché du glacier du Miage, le plus grand glacier italien, d’ou nous remontons dur le balcon sud , face au massif

► Nous passons la nuit au refuge italien de Maison vieille au col de Chécrouit face au Mont-Blanc.

J4 / Le lendemain, une dégradation du temps est prévue pour l’après-midi.
Avant de descendre sur Courmayeur, nous mettons à profit la matinée en montant au sommet du mont Chétif (2343), un des plus beau belvédère sur le versant italien du Mont-Blanc

Nous redescendons sur Courmayeur où la pluie arrive. Apres le ravitaillement, nous prenons la navette qui nous conduit au bout du val ferret d’ou nous entamons la montée arrosée vers le refuge Elena (2062 m).

J5 / Le lendemain, nous arrivons en Suisse par le col Ferret (2537 m), le temps s’améliore progressivement et nous redescendons sur le village suisse de Ferret

► Afin de gagner une journée, nous avons pris le bus de Ferret jusqu’à Champex et son petit lac pour y passer la nuit.

J6 / Le lendemain, le mauvais temps n’étant pas encore évacué nous renonçons à monter à la
fenêtre d’arpette et faisons le tour par les alpages de Bovine,

tour du Mont-Blanc RSCC ESCALADE MONTAGNE RANDONNEE

puis le col de la Forclaz et le village de Trient, au pied de son glacier.

tour du Mont-Blanc RSCC ESCALADE MONTAGNE RANDONNEE

► Le retour en France se fait par mauvais temps et la vallée de Chamonix bien grise nous permet enfin d’apercevoir les aiguilles de Chamonix

tour du Mont-Blanc RSCC ESCALADE MONTAGNE RANDONNEE

► Le tour du Mont-Blanc s’élève au dessus de la vallée par la Flégère et le lac Blanc,

tour du Mont-Blanc RSCC ESCALADE MONTAGNE RANDONNEE

La vue sur le massif et superbe, elle l’est d’avantage si l’on poursuit jusqu’au sommet du Brévent (2525 m) que nous avions fait une autre année.

► Nous redescendons au Houches pour l’avant dernière étape. Elle consiste a rejoindre les Contamines par le col de Vozaet les alpage de Bionassay et ses nombreux chalet.

7 jours plus tard…

► Nous retrouvons la voiture après 7 jour de bonheur et de souvenir.

Récit et photos proposés par Thierry


En découvrir plus

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.