Gelures en Montagne 2 – Traitements

Après un premier article où nous vous parlions des mécanismes à l’origine des gelures, nous vous présentons dans cet article  » Gelures en Montagne – Traitements  » les parades essentielles pour adopter la meilleure attitude dans l’attente de consultation auprès de personnel spécialisé

Gelures en Montagne  Traitements

Le traitement de base est le réchauffement.

C’est d’ailleurs un réflexe naturel même en cas de froid peu intense.
Mais en conditions extrêmes, les petits moyens comme mettre ses mains au chaud sous les aisselles ne donne pas de résultat satisfaisant

On peut également augmenter son activité physique, cela présente une efficacité un peu plus élevée sur le terrain sans toutefois apporter de solution en cas de gelures

En montagne, le réchauffement est une urgence thérapeutique.
Dans tous les cas quel que soit le degré d’atteinte du patient, on veillera à combiner scrupuleusement les précautions qui suivent :

Traitement sur gelures superficielles (1er et 2ème degré

  • Une hydratation de la victime
  • Un retrait du froid de la victime
  • Ni massage, ni friction
  • Eviter ensuite que la victime se retrouve en position de regel… mise en lieu sûr

Traitement général : accompagnement médicamenteux

  • Aspirine et vasodilatateur
  • Anti-inflammatoire
  • Traitement contre les thromboses vasculaires HEPARINE ,
  • Aspégic 250mg durant 8 jours
  • Surélévation des parties atteintes durant 8 jours pour combattre l’oedème

Traitement sur gelures profondes

Ces gelures du 3ème et 4ème degré relèvent du domaine hospitalier.

Attention toutefois, il est très difficile de juger sur le moment de ces degrés d’atteinte.
Ne vous fiez pas à votre jugement et dans le doute, un appel rapide vers le numéro de secours 112 sera sûrement salutaire pour la victime.

En savoir plus…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.