Choisir son baudrier d’escalade.

Points d’attention pour le choix de son baudrier d’escalade le jour de l’achat lorsque l’on est débutant. Chose importante car il s’agit d’un élément de sécurité primordial dans votre escalade… et celle de vos compagnons de cordée. Suivez les conseils de Luc.


Comment choisir son baudrier d’escalade ?

Le choix pour l’achat d’un baudrier est une question importante lorsqu’on débute et souhaite acheter son équipement personnel.

Maison du grimpeur, Au Vieux Campeur, Décathlon… Les enseignes spécialisées proposent plusieurs types de baudrier mais le choix n’est pas simple. Alors comment choisir !

Le baudrier permet d’assurer et d’être assurer. Il est un des éléments primordiaux de la chaîne de sécurité entre le grimpeur et le système d’assurance.

Le baudrier était une ceinture pour porter des armes, heureusement l’escalade l’a pacifié. C’est dans les années 1960-1970 que l’évolution du baudrier va avoir sa vraie révolution pour donner le baudrier que l’on connait actuellement.

Le baudrier est formé des éléments suivants :

  • La ceinture : composée d’une sangle assez large et rembourrée, elle est ajustée à la taille et fermée par une boucle métallique.
  • Les sangles de cuisses : reliées à la ceinture au niveau du centre de gravité, ces sangles font le tour des cuisses.
  • Le pontet : il relie les points d’encordement et facilite les manœuvres de corde.
  • Les porte-matériels : situés tout autour ou sur l’un des côtés de la ceinture, ils servent à accrocher les dégaines et les mousquetons.

Le choix dépend de l’utilisation que l’on fait :

  • Pour de l’escalade en SAE (Structures Artificielles d’Escalade) : il faut trouver un baudrier confortable et adapté à sa morphologie.
  • Pour de l’escalade en falaise : nous avons besoin de mettre du matériel sur le baudrier (dégaines…). Il est donc important d’avoir plusieurs portes matériel.
  • Pour l’alpinisme, la cascade de glace, les expés : il est important de prendre un baudrier avec les cuissards réglables. Cela vous permet de régler l’ensemble en fonction du type de vêtement.
  • Il existe des baudriers non réglables et des baudriers ajustables : Le baudrier non réglable est plus utilisé pour le mur et les compétitions (il y a des tailles différentes) et le baudrier ajustable est plus utilisé pour un usage mixte.

Essayer son baudrier est primordial avant l’achat pour tester le confort.

Depuis quelques années, il existe aussi des baudriers pour la morphologie des femmes et des hommes. Ils existent en différentes tailles comme les vêtements (L, M, S, XS …). Cela donne une indication mais vigilance au niveau des tailles de tour de cuisse et de tour de taille (à l’intérieur d’une marque ou entre les marques). Il existe des baudriers pour les enfants (souvent pour les moins de 30 kilo) appelé « Ouistiti » ou « Moskito »…

Choisir son baudrier d'escalade RSCC ESCALADE MONTAGNE RANDONNEE
Baudrier enfant type Ouistiti

Quand l’on débute l’escalade, nous ne regardons pas le nombre de portes-matériel. C’est peu important au mur mais essentiel en falaise. Il en faut au minimum 4-5 quand l’on grimpe en falaise.

Le harnais a également un poids de moins de 100g à plus de 500g. Pour venir au mur, cela n’est pas primordial mais cela peut devenir hyper important dès que l’on doit le porter dans un sac à dos ou sur soi assez longtemps surtout si l’on rajoute le reste du matériel. Le poids d’un baudrier dépend de :

  • La largeur de la sangle
  • L’épaisseur du rembourrage et des accessoires.
  • Les baudriers ajustables sont généralement plus lourds.

Au début, il est important de favoriser le confort avant le poids.

Points sécurité.

Il existe des baudriers avec des boucles de réglage manuel et des boucles de réglage automatique.
Si vous achetez un baudrier avec des boucles de réglage manuel, la sangle doit passer trois fois dans la boucle.

Il existe 2 types de baudrier : double pontet et monopontet.

La sangle principale du baudrier (ceinture) doit toujours se trouver à hauteur de la taille.

Le tarif des baudriers s’échelonne de 30€ environ et peut aller au-delà de 120€. Pour avoir un baudrier avec un minimum de confort, il faut en 2018 mettre environ 40-60 € .

Il est fortement déconseiller d’acheter un baudrier d’occasion car on ne connait pas l’utilisation (chutes, stockage…). Le durée de vie d’un baudrier est de 5 ans (elle varie suivant le type de l’utilisation voir la notice du fabriquant). Donc un harnais d’escalade coûte environ 10€ par an (sur 5 ans) et sera votre meilleur ami à l’escalade en plus de la personne avec qui vous allez grimper bien sûr.


Article et conseils proposés par Luc


Pour compléter l’article…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.